Servants d’autel

Chers servants d’autel, vous êtes déjà les apôtres de Jésus ! Lorsque vous participez à la Liturgie en accomplissant votre service à l’autel, vous offrez à tous votre témoignage. Votre attitude de recueillement, votre dévotion qui part du cœur et qui s’exprime dans les gestes, dans le chant, dans les réponses : si vous le faites comme il faut et non pas de façon distraite, de n’importe quelle façon, alors votre témoignage est un témoignage qui touche les hommes.

Le lien d’amitié avec Jésus a sa source et son point culminant dans l’Eucharistie. Vous êtes très proches de Jésus Eucharistie, et cela est le plus grand signe de son amitié pour chacun de nous. Ne l’oubliez pas; et pour cela, je vous le demande: ne vous habituez pas à ce don, afin qu’il ne devienne pas une sorte d’habitude, sachant comment il fonctionne et le faisant de façon automatique, mais découvrez chaque jour à nouveau que quelque chose de grand a lieu, que le Dieu vivant est parmi nous, que vous pouvez être proches de lui et l’aider afin que son mystère soit célébré et atteigne les personnes. Si vous ne cédez pas à l’habitude et que vous accomplissez votre service du plus profond de votre coeur, alors, vous serez véritablement ses apôtres.

Pape Benoît XVI

Audience générale du 2 août 2006, à Castelgandolfo, à l’occasion d’un grand pèlerinage de servants de messe venus de toute l’Europe.

Servir la messe

C’est quoi un servant de messe ?

Les servants de messe sont des enfants et des jeunes qui ont décidé d’être actifs pendant les célébrations, d’aider le prêtre et l’assemblée à prier Dieu dans la beauté, la simplicité et la joie. On les appelle quelquefois « servants d’autel », ou encore « enfants de chœur ».

Le rôle des servants de messe est multiple : porter la croix de procession, les cierges, l’encensoir, la navette (qui contient l’encens) ; ils interviennent particulièrement à l’offertoire de la messe, pour aider à la préparation de l’autel et à la présentation par le célébrant du pain et du vin.

Qui peut être servant de messe ?

Il n’y a pas de limite d’âge pour servir la messe ! Tout enfant ou jeune, qui en a le désir et qui en fait personnellement la demande, avec l’accord de ses parents, peut devenir servant de messe.

Le servant d’autel est une aide pour le prêtre ; il est également au service de la prière de toute l’assemblée : il doit accomplir sa fonction le plus dignement possible et rester discret.

Par son service, le servant approfondit son amour de l’Eucharistie.

Qui accompagne les servants de messe ?

Pour chacune de nos églises, un responsable adulte aide M. le curé à accompagner le groupe des servants de messe :

  • Altenheim : Christophe Schmitt, lieu-dit Gigelsberg, Friedolsheim – schmittophe@orange.fr – tél : 07.86.59.35.15
  • Dettwiller : Marie-Claire Génin, 12 rue Tim Moser, Dettwiller – mclgenin@gmail.com
  • Littenheim : Jean-Marie Regel, 8 rue des Forgerons, Dettwiller – ciliaetjean@orange.fr – tél : 03.88.91.47.62
  • Lupstein : Sandrine Ritzenthaler, 10 rue des Tailleurs, Lupstein – ritzenthalerleo@orange.fr – tél : 06.48.84.94.63
  • Rosenwiller : Sébastien Barth, 19 rue des Suisses, Rosenwiller – mcfly1854@gmail.com – tél : 06.75.41.08.20

Quand peut-on servir à la messe ?

À toutes les messes ! Il n’y a pas de restriction, bien au contraire !

Les servants de messe vivent leur service aux messes dominicales (samedi soir et dimanche) et aux messes des fêtes et solennités.

Il arrive que certains proposent leur aide pour les messes célébrées en semaines, les baptêmes, les funérailles, les vêpres ou d’autres rendez-vous liturgiques : ils sont les bienvenus !

Les servants sont attendus 20 minutes avant le début de la célébration dans la sacristie. Ils pourront alors revêtir leurs aubes et recevoir leur rôle liturgique. Ce temps est également important pour se préparer à entrer dans la célébration, par le silence et la prière.

Y a-t-il des temps spécifiques en-dehors des célébrations ?

Des rencontres sont proposées durant l’année. La plupart du temps les servants de messe se réunissent avant les célébrations pour reprendre ensemble le sens des grandes fêtes et pour ajuster les gestes et les attitudes spécifiques à chaque liturgie. Mais plus que des répétitions, c’est une formation liturgique et catéchétique qu’offre le service à l’autel.

Durant l’année, des journées de sorties et des actions sont proposées à nos servants de messe.